Hausse des tarifs aux péages : voici les prix qui vous attendent

ECONOMIE
DirectLCI
BUDGET – Quel sera l'impact sur le porte-monnaie des automobilistes de l’augmentation supplémentaire du prix des péages en 2018, annoncée dimanche par le gouvernement ? LCI a sorti sa calculette pour y voir plus clair sur quelques trajets.

En annonçant dimanche la mise en place d’une hausse supplémentaire des tarifs autoroutiers en 2018, le secrétaire d’État aux Transports Alain Vidalies a suscité la grogne des automobilistes. Après l’augmentation subie le 1er février 2016 (de 0,82% à 1,63% en fonction des concessionnaires), il faudra encore augmenter sa dépense de 0,3% à 0,4% dans un peu plus d’un an. Le tout sans compter sur les majorations déjà prévues chaque année par les contrats de concession. "Par exemple, chez Cofiroute, l’augmentation prévue pour 2018 dans le contrat de concession est de 1,46% ; on passerait à 1,76%", explique Alain Vidalies.

Lire aussi

 - Dans les faits, pour un trajet Paris-Lyon de 33,70 euros aujourd’hui, il vous faudra débourser 34,13 euros en 2018, avec l’augmentation de 0,3% (34,16 avec celle de 0,4%). Soit une hausse totale de 1,38%, correspondant à la majoration de 0,98% prévue pour le concessionnaire APRR jusqu’en 2018, à laquelle s’ajoute donc les 0,3% de la nouvelle annonce. 


 - Pour vous rendre à Marseille, toujours depuis la capitale, vous paierez 59,05 euros (ou 59,10 si hausse de 0,4%) au lieu de 58,30 euros aujourd’hui. Le passage du réseau APRR au réseau ASF après Lyon vous fera économiser quelques centimes, puisque le concessionnaire des autoroutes du Sud de la France connaitra des majorations légèrement moins importantes en 2017 et 2018 (+0,94% au total).

Une augmentation maximale de quelques dizaines de centimes sur un trajet

 - Si vous devez traverser la France d’Est en Ouest, le trajet entre Strasbourg-Nantes reviendra à 75,52 euros (75,61 si augmentation de 0,4%) au lieu de 74,60 euros aujourd'hui. Avec, là encore, de petites économies sur le réseau Cofiroute jusqu’à Paris, avant de basculer sur le réseau Sanef. 


 - Pour descendre à Toulouse si vous venez de Lille, le tarif sera de 51,95 euros (ou 52 avec la hausse de 0,4%) au lieu de 51,30 euros. Vous roulerez sur des concessions ASF et Cofiroute jusqu'à Paris, avant de rejoindre les autoroutes Sanef.


 - Si vous êtes de Bordeaux et que votre famille se trouve à Rennes, vous dépenserez  25,31 euros (ou 25,33) au lieu de 25 euros actuellement pour aller la voir. Sans jamais quitter l'ASF.

Au final, l’augmentation globale ne devrait donc être que de quelques dizaines de centimes d’euros sur un trajet (75 centimes pour le Paris-Marseille ; 92 pour le Strasbourg-Nantes). Un coût que les automobilistes empruntant l’autoroute occasionnellement devraient pouvoir supporter. Mais dont le gouvernement compte  profiter pour financer (avec les collectivités locales) une campagne d’un milliard d’euros servant à l’amélioration du réseau autoroutier français.

VIDÉO - Sapin justifie sur LCI la hausse des péages d'autoroutes

En vidéo

Hausse des péages d'autoroute : la réponse en dents de scie de Michel Sapin

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter