Hommes, femmes, cadres, ouvriers... les inégalités de salaire persistent en France

Hommes, femmes, cadres, ouvriers... les inégalités de salaire persistent en France

ETUDE – En 2013, le salaire moyen en France s'est établi à 20.350 euros, selon les dernières données publiées par l'Insee. Un niveau de rémunération en baisse par rapport à 2012 et qui reste marqué par un net écart de rémunération entre les hommes et les femmes.

 Un salaire moyen en baisse… à cause de la fonction publique
En 2013, le salaire annuel moyen en France – soit la somme de l'ensemble des salaires nets perçus sur une année par une personne, secteurs privé et public confondus – s'est établi à 20.350 euros, selon l'étude de l' Insee publiée lundi. Un montant inférieur de 0,4 % à son niveau de 2012.

Une diminution supportée par la fonction publique, dont les agents, contraints notamment par le gel du point d'indice servant de base de calcul aux salaires et à leur progression, ont vu le salaire moyen perdre 0,7 % en 2013 après 0,5 % par an entre 2009 et 2012. Et ce, alors que sur cette même année, leurs effectifs ont augmenté de 0,7 % (soit 3 400 agents en plus), selon les chiffres de la Direction générale de l'administration et de la fonction publique (DGAFP). Dans le privé, à l'inverse, le niveau de salaire s'est stabilisé en 2013 après avoir perdu 0,2 % par an entre 2009 et 2012.

 Le salaire des femmes toujours pas au niveau
Légalement, tout employeur, qu'il soit privé ou public, doit assurer l'égalité salariale entre ses collaborateurs hommes et femmes. Dans les faits pourtant, l'écart si souvent dénoncé peine à se réduire. Selon les chiffres de 2013 publiés lundi par l'Insee, les femmes perçoivent un revenu annuel inférieur en moyenne de 25 % à celui des hommes (23.128 euros contre 17.453 euros). Une différence imputable pour moins d'un tiers seulement à la différence de volume de travail temps plein-temps partiel. Plus de 66 % des cas relèvent purement d'une inégalité de traitement.

A LIRE AUSSI >>  "Ça va mieux" : L'Insee confirme le retour de la croissance, portée par le pouvoir d'achat

 Les cadres, trois fois mieux payés que les ouvriers
Sur le plan du niveau d'études et du statut, les écarts sont également marqués. Les cadres perçoivent ainsi une rémunération moyenne de 40.282 euros, presque trois fois supérieure à celle des ouvriers (15.111 euros) ou des employés (13.748 euros), indique l'Insee. Côté niveau d'études, le revenu salarial des salariés ayant au moins un Bac + 3 en poche est le double de celui des salariés de niveau inférieur au baccalauréat.

A LIRE AUSSI
>>  Loi Sapin II : comment sont encadrées les rémunérations des grands patrons français ? >>  Salaires, heures sup’, métiers… Les inégalités hommes-femmes toujours plus criantes

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "The Voice All Stars" : Louis Delort, Manon, Anne Sila, Amalya, Terence et MB14 filent en finale

VIDÉO - Royaume-Uni : la désillusion des pro-Brexit face aux pénuries et au manque de main d’œuvre

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

Deux navires de guerre russe et américain frôlent l'incident en mer du Japon : "Un acte inadmissible"

"The Voice All Stars" : ces 6 talents qu’on aimerait voir en finale

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.