Hospices de Beaune : la première femme régisseuse, un pari assumé de l’institution

Hospices de Beaune : la première femme régisseuse, un pari assumé de l’institution

Près de 575 lots, des tonneaux et bouteilles de grands crus. Six siècles d’histoire. C’est la vente de charité la plus célèbre au monde. Cette année, Ludivine Grévaut, œnologue, supervise le travail des vignerons sur près de 60 hectares. Une fierté mais surtout un devoir d’excellence. En nommant une jeune femme à un poste si convoité, l’institution a créé la surprise. Une décision pleinement assumée. En 2014, la vente des Hospices de Beaune a rapporté plus de 7 millions d’euros au profit de l’hôpital de la ville et d’associations caritatives.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 42.252 nouveaux cas, plus de 2.000 personnes hospitalisées en réa

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Présidentielle 2022 : un premier meeting "à risque" pour Eric Zemmour

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.