HSBC : Pierre Bergé "devrait se taire" après ses propos sur le "populisme" du Monde

ECONOMIE
DirectLCI
Suite aux critiques du président du Conseil de surveillance du journal Le Monde, après les révélations faites dans l'affaire de "SwissLeaks", la chef adjointe au service politique de Paris Match Virginie Le Guay a "regretté cette position". "Il devrait se taire", selon elle.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter