Il dépasse les 30.000 dollars pour la 1re fois : jusqu'où le Bitcoin peut-il encore monter ?

Il dépasse les 30.000 dollars pour la 1re fois : jusqu'où le Bitcoin peut-il encore monter ?

CRYPTOMONNAIE - Après trois ans de purgatoire, la monnaie virtuelle a retrouvé ses plus hauts niveaux, et même atteint un plus haut historique ce samedi, dopant les espoirs d'investisseurs qui la verraient bien aller beaucoup, beaucoup plus loin.

Pour les tenants des crypto-monnaies, c'était le signe qu'ils attendaient. En passant la barre des 30.000 dollars ce samedi (30.823,30 $ à 14h13 selon Bloomberg), le Bitcoin vient de crever un plafond de verre maintes fois testé, mais jamais dépassé. Il refait surtout le chemin et le temps perdu depuis les sommets de la fin 2017, cette année folle qui avait vu son cours passer de 1000 dollars à 19.500 dollars entre janvier et décembre. Une fusée dont la chute avait été toute aussi brutale. Après un plus haut le 18 décembre, les cours avaient fondu pendant toute l'année 2018, jusqu'à tomber à 3000 dollars à peine.

Toute l'info sur

La folie du bitcoin

Mais aujourd'hui, tout est oublié. Atteindre les 20.000 $ le 16 décembre et désormais passer les 30.000 dollars, c'est avoir dépassé les résistances techniques, en clair les ordres de vente automatique à ce niveau, qui jusque-là repoussaient les cours vers le bas. De quoi faire espérer à ceux qui possèdent du Bitcoin depuis longtemps que la fusée "BTC" ne trace une droite ligne vers les étoiles. Alors, jusqu'où le Bitcoin pourrait-il aller ? Si le passé doit dicter une bonne dose de prudence, beaucoup s'accordent à dire que the sky is the limit, et l'idée ne tient pas juste d'un optimisme béat, loin de là. Si elle a déjà triplé de valeur cette année, un analyste de Citigroup a ébauché des scénarios qui verraient la monnaie passer les 300.000 dollars dans un an. Multiplier son cours par quinze en douze mois serait ahurissant... sauf pour ceux qui se souviennent que le Bitcoin avait multiplié sa valeur par 555 (!!!) entre 2011 et 2013.

Une alternative plus moderne que l'or au dollar

Parmi les raisons qui expliquent une hausse si soutenue ces derniers mois, une conjoncture américaine dictée par des marchés financiers dont les indices grimpent en flèche. De façon suffisamment spectaculaire pour que les petits actionnaires cherchent à prendre leurs bénéfices en les orientant vers d'autres placements, même risqués. La cryptomonnaie propose donc une alternative plus moderne que l'or au dollar, qui évolue actuellement à des niveaux très bas en raison des mesures d'assouplissement monétaire des banques centrales, prises pour relancer l'économie face à la crise du Covid-19.

Mais les investisseurs institutionnels sont aussi entrés dans la danse, offrant au Bitcoin une nouvelle respectabilité. Il y a quelques semaines, les analystes de la banque d'affaire JP Morgan disaient eux aussi voir en Bitcoin un relai plus moderne de l'or comme valeur refuge face au dollar. Nombre de salles de marché gardent aujourd'hui un œil sur la crypto-monnaie, tandis que la liste des moyens plus grand public de s'en procurer ne cesse de s'allonger. Parmi les raisons invoquées pour expliquer la montée en flèche du Bitcoin ces derniers mois, la possibilité pour les clients américains de Paypal d'acheter du Bitcoin simplement, sur une application qu'ils utilisent déjà.

La volatilité comme frein à l'adoption

Alors, faut-il aller placer toutes ses économies dans du Bitcoin ? Au-delà de la fausse bonne idée d'un placement unique, les professionnels restent circonspects. "La dernière fois que le prix du Bitcoin a bondi et atteint des sommets, il est retombé très rapidement", rappelle Laith Khalaf, analyste chez AJ Bell, qui appelle les investisseurs alléchés par la performance de 2020 à "n'investir que de petites sommes, que l'on peut se permettre de perdre". En ayant, si possible, une idée réaliste de sa propre tolérance au risque.

En vidéo

Bitcoin : la monnaie virtuelle au sommet

Si les nouveaux sommets atteint par la cryptomonnaie ravissent les investisseurs et les pionniers des monnaies numériques, la volatilité du Bitcoin n'en est pas pour autant une bonne nouvelle pour tout le monde. Difficile en effet d'imaginer échanger de manière habituelle, pour payer biens et services, avec une monnaie dont le cours peut grimper ou plonger de 20 % chaque jour. En déchaînant les passions, le Bitcoin s'éloigne un peu du porte-monnaie de Monsieur et Madame tout le monde. Au moins pour le moment. La pionnière des crypto est peut-être condamnée à rester - sur le modèle de l'or - un placement mi-refuge, mi-spéculatif, pendant que d'autres cryptomonnaies, privées comme celle initiée par Facebook, ou publiques comme le projet d'euro numérique, deviennent elles de vraies monnaies d'échange. Mais plus de dix ans après la création de Bitcoin, cette révolution-là n'en est encore qu'à ses débuts.  

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.