Ils gagnent sept fois plus qu'un producteur de lait classique : qui sont ces agriculteurs qui s’en sortent ?

DirectLCI
Jean-Michel Péard, cogérant de sa ferme, a deux uniformes : celui de producteur de lait bio et celui de fabriquant de yaourt. Cette alternance lui permet de gagner sept fois plus qu’un producteur de lait classique. Le litre de lait est d’ordinaire acheté 25 centimes. Lui, revend la moitié de sa production de lait bio à 50 centimes, le reste est transformé en yaourt. Il peut ainsi fixer ses prix. Même choix pour la famille Macé qui élève des lapins depuis trente ans. La vente directe au consommateur est choisie en France par un agriculteur sur cinq.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter