Ils ont acheté leurs vacances aux enchères

ECONOMIE
DirectLCI
Pour faire des économies, certains n’hésitent pas à acheter leurs vacances aux enchères. A Bordeaux, une jeune start-up met près de 200 offres de vacances en ligne, le tout sans commissaire-priseur. Des bons plans pour les consommateurs mais aussi pour les hôteliers. La vente des vacances aux enchères permet également de diversifier la clientèle.

Sur le même sujet

Lire et commenter