Impôts locaux : dans quelles villes ont-ils le plus augmenté ?

DirectLCI
TAXATION - Une étude annuelle du Forum pour la gestion des villes et des collectivités territoriales obtenue par "Les Echos" répertorie les communes dans lesquelles les hausses des taxes d'habitation et foncière sont les plus fortes.

La hausse attendue des impôts locaux n'a pas eu lieu, rapporte lundi le quotidien Les Echos qui se base sur une étude annuelle du Forum pour la gestion des villes et des collectivités territoriales. Dans les deux tiers des villes évaluées, la taxe d'habitation a augmenté en moyenne de 1%, ce qui correspond à une revalorisation des bases de fiscalité locale décidée par le Parlement en 2016. C'est moins que ce que pouvait craindre les contribuables, certains élus locaux s'étant notamment dits incapables, cette année, de faire face financièrement à la réforme des rythmes scolaires. Ils auraient ainsi pu envisager une hausse des impôts locaux pour renflouer les caisses des communes.


Dans les faits, la taxe d'habitation a ainsi augmenté en moyenne de 3 à 82 euros par rapport à l'année dernière. Le montant de la taxe foncière est lui en hausse de 6 à 147 euros. 


C'est à Saint-Paul de la Réunion, Nantes ou Clermont-Ferrand que la facture grimpe le plus, selon cette étude. La taxe d'habitation a ainsi augmenté de 6,5% dans la cité des Ducs par rapport à 2015, pour atteindre 1137 euros en moyenne pour un couple avec deux enfants vivant dans un logement supérieur à 1,5 fois à la moyenne de la commune. A Saint-Paul, la hausse est de 7,5%, soit une taxe d'habitation à 1176 euros pour 2016 et à Clermont-Ferrand, son montant atteint 1039 euros, soit 6,3% de plus qu'en 2015. 


Ailleurs, dans les grandes villes, les augmentations de cette taxe d'habitation ont oscillé entre 0,9% et 6,1%.


Taxe d'habitation : les hausses les plus fortes

- Saint-Paul de la Réunion : +7,5% à 1176 euros

- Saint-Denis de la Réunion : + 6,7% à 1207 euros

- Nantes : +6,5% à 1137 euros

- Clermont Ferrand : +6,3% à 1039 euros

- Aix en Provence : +6,1% à 1173 euros

Taxe d'habitation : les montants les plus élevés en 2016

- Argenteuil : 1440 euros

- Marseille : 1395 euros

- Nîmes : 1300 euros

- Montpellier : 1285 euros

- Rennes : 1281 euros

Lire aussi

C'est à Nantes aussi, à Saint-Denis de la Réunion et à Clermont-Ferrand que les taxes foncières grimpent le plus en 2016. Toutefois en 2015, la hausse avait été limitée dans ces trois villes. 

Taxes foncières : les hausses les plus fortes

- Nantes : 14,5% à 1167 euros

- Argenteuil  : 11,9% à 1336 euros

- Saint-Denis de la Réunion : 10,9% à 1317 euros

- Lille : 10,6% à 763 euros

- Clermont-Ferrand : 5,7% à 1156 euros

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter