"Inversion de la courbe du chômage" : les mesures du quinquennat Hollande auraient créé 300.000 emplois selon l'Insee

EMPLOIS
DirectLCI
LUTTE CONTRE LE CHÔMAGE - L'ancien président avait attendu pendant tout son mandat "l'inversion de la courbe du chômage", qui n'est intervenue qu'en 2017. Une étude de l'Insee estime que plusieurs mesures de son quinquennat ont "directement enrichi la croissance d’environ 300.000 emplois".

L'Insee estime à 300.000 le nombre d'emplois supplémentaires liés aux "mesures économiques destinées sous le précédent quinquennat à 'inverser la courbe du chômage'". Cette fameuse "courbe du chômage", que François Hollande avait présenté comme un mètre-étalon de son mandat, ne s'est finalement inversée qu'en 2017. Et l'Institut national de la statistique y voit donc en partie l'effet - tardif - du crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE), du "pacte de responsabilité et de solidarité" ou de la prime à l’embauche.


Faut-il pour autant en conclure que François Hollande a réussi son pari ? Là, c'est beaucoup plus discutable, car ce chiffre de 300.000 emplois est très inférieur aux objectifs de l'ex-président. Le CICE, lancé en 2013 et censé créer 500.000 emplois en 5 ans, n'a "créé ou sauvegardé" qu'à peine 100.000 emplois, selon France Stratégie, un institut public d'analyse économique. Quant au "pacte de responsabilité et de solidarité", il devait créer à lui seul 200.000 emplois entre 2014 et 2017, rappelle Libération. Ces deux mesures ont pourtant représenté 40 milliards d'euros de cotisations patronales par an en moins.

Finalement, la mesure la plus créatrice d'emplois était aussi la moins coûteuse. Il s'agit de la prime à l’embauche, qui a représenté une dépense d'1,9 milliard d’euros en 2017, mais a tiré la création d'emplois ces dernières années, selon l'étude de l'Insee. "Au second semestre [de l'année 2017], l’effet d’enrichissement est devenu globalement neutre en raison de l’arrêt de la prime à l’embauche", indique ainsi l'Insee. La prime à l'embauche consistait en un versement de 500 euros par trimestre et pendant 2 ans à toute entreprise et association de moins de 250 salariés qui embauchait en CDD de six mois minimum ou en CDI avec un salaire jusqu’à 1,3 fois le montant du smic. Le nouvel exécutif y a mis fin en juin 2017.


Si les objectifs du quinquennat Hollande n'ont pas été atteints, la création d'emplois ne s'est jamais aussi bien porté en France depuis 10 ans, et la fameuse courbe s'inverse. En 2017, la France a ainsi connu une création nette de 341.000 emplois, contre 219.000 en 2016, soit la "plus forte hausse depuis 2007". 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter