Iran : les entreprises françaises en première ligne

Iran : les entreprises françaises en première ligne

L'ECO - Le président américain retire les Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien et oblige les entreprises européennes à se désengager de l'Iran sous peine de sanctions.

Donald Trump a annoncé mardi le retrait des Etats-Unis de l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien. Par conséquent, les entreprises françaises, très présentes en Iran, se retrouvent en première ligne. En effet, elles ont jusqu'au mois d'août pour se désengager de l'Iran sous peine de sanctions américaines. A noter que Washington avait réclamé une amende record de neuf milliards de dollars à BNP-Paribas en 2014 pour avoir contourné ses sanctions. Quels en sont les enjeux pour les entreprises européennes ? Quid des autres conséquences de ce retrait ?

Toute l'info sur

La Matinale

Lire aussi


Ce mercredi 9 mai 2018, Claire Fournier, dans sa chronique "L'éco", nous parle des conséquences du retrait des Etats-Unis de l'accord nucléaire iranien. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 09/05/2018 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 en France : 24.818 patients hospitalisés dont 3.743 en réanimation

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

Ces Français qui partent en vacances en Italie malgré la pandémie

Covid-19 : un temps réfractaire, la France s'ouvre à l'idée des vaccinodromes

Lire et commenter