Jean-Claude Mailly : "Je ne crois pas aux contreparties" du pacte de stabilité

ÉCONOMIE

En pleine journée de mobilisation contre le pacte de stabilité, Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT, réaffirme : "Nous sommes en opposition à ce pacte". De son côté Jean-Claude Mailly, secrétaire général Force ouvrière affirme qu'il ne "croi(t) pas aux contreparties" du pacte.
Lire et commenter