PriceMinister, eBay, Le Bon Coin : la revente des mauvais cadeaux de Noël bat des records

DirectLCI
COMMERCE - Comme chaque année, les Français n'hésitent pas à revendre les présents de Noël mal aimés en postant des annonces sur les plateformes de commerce en ligne les plus courues comme Price Minister, eBay ou encore Le bon Coin.

Une erreur sur la liste, un doublon ou tout simplement un cadeau peu apprécié : nombreux sont les motifs de mécontentement à l'endroit d'un présent de Noël non désiré. Raison pour laquelle, sans état d'âme, de plus en plus de Français se ruent, la nuit du réveillon à peine achevée, sur les plateformes de commerce en ligne dans le but de les revendre. Et si la pratique est moralement discutable, elle est désormais bien ancrée : selon un sondage OpinionWay pour PriceMinister, publié jeudi 22 décembre, la moitié des Français ont déjà revendu un cadeau de Noël ou envisagent de le faire. Néanmoins, le tabou n'est pas totalement levé :  85% préfèrent dissimuler le fait de s'être débarrassé de leur cadeau.

Cette année ne déroge pas à la règle et devrait même battre des records. Et pour cause, eBay France revendique 150.000 annonces de cadeaux de Noël mises en ligne sur son site ce dimanche, à midi, contre 80.000 au même moment en 2015. "C'est environ 10 à 20% d'annonces en plus que lors d'un week-end normal", selon Leyla Guilany-Lyard, porte-parole de eBay France. Contre toute attente, les présents les plus revendus ne sont pas toujours ceux de faibles valeurs. Bien au contraire. 


"Cette année encore, les cadeaux les plus revendus sur eBay.fr sont le plus souvent de très beaux objets, à l’instar de produits et accessoires high-tech ou de luxe, sans oublier les best-seller de Noel que sont les livres, les jeux vidéo ou encore les parfums parfois reçus en double," poursuit Leyla Guilany-Lyard. eBay s’attend à environ 500 000 nouvelles annonces entre le 25 décembre et le 26 décembre. Un chiffre presque déjà atteint sur le site PriceMinister, où environ 500.000 objets ont été mis en vente en quelques heures depuis samedi soir, rapporte Fabien Versavau, son directeur général. "C'est un bon démarrage, on est sur une progression d'environ 10 à 15% d'annonces en plus par rapport à l'année dernière", relève-t-ondu côté de PriceMinister, qui anticipe autour de "3,5 millions de cadeaux" mis en vente sur ses plateformes jusqu'à mi-janvier.

Lingeries et sex-toys persona non grata

La tendance est similaire sur le site concurrent Le Bon Coin où "Il y a entre 10 et 20% de dépôts en plus dans certaines catégories", commente ainsi Anne Quemin, directrice de la communication de la plateforme de vente en ligne. En tête des ventes, on trouve les jouets, "pour corriger une erreur du père Noël ou pour revendre un doublon", plaisante-t-elle. Mais il y a aussi "les best sellers de Noël, tous les articles que l'on offre lorsque l'on ne connaît pas très bien les gens. Le Prix Goncourt, les DVD, des parfums et des jeux vidéos, des cadeaux qui font plaisir mais qu'on a reçus en double", détaille Leyla Guilany-Lyard. Parmi eux, les objets "flops" précise-t-elle. "Lingerie, chaussettes ou jeux pour adultes comme des sextoys", peu appréciés au pied du sapin. 

En vidéo

Noël : les cadeaux ratés vont encore garnir les rayons des magasins spécialisés dans la revente

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter