Kerviel : "1 million de fois plus heureux aujourd'hui que je ne l'étais à l'époque"

ECONOMIE
DirectLCI
L'ancien trader de la Société générale Jérôme Kerviel, qui doit franchir samedi la frontière italo-française à Menton à l'issue d'une marche entamée à Rome en février, se déclare "serein" malgré la perspective de la "terrible" privation de liberté qui l'attend en France.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter