L’entreprise TIM sauvée de la liquidation judiciaire par un repreneur bulgare

DirectLCI
C’est une bonne nouvelle pour les salariés du fabricant d’engins de chantier TIM, basé dans le Nord. L’entreprise vient de retrouver un repreneur bulgare via sa filiale, Atlas. Le tribunal de commerce de Lille a validé l’offre de rachat ce mercredi qui envisage de conserver 446 emplois sur 470.

Ce reportage est issu du journal télévisé de 20h du 26 juillet 2017 présenté par Julien Arnaud sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20h du 26/07/2017 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des  Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter