L’Euro de foot a rapporté plus d’un milliard d’euros à la France

ÉCONOMIE

RENTABLE – En organisant l’Euro 2016 de football, la France a enregistré 1,22 milliard de retombées. Une étude révélée par le ministère des Sports indique que chaque rencontre disputée dans le pays aurait rapportée 24 millions d’euros en moyenne.

Les retombées économiques sont presque devenues l’aspect le plus important pour justifier l’organisation d’une compétition sportive internationale. Ce sont en tout cas celles-ci que mettent en avant les moins sensibles aux performances athlétiques. Recevoir le temps de plusieurs semaines les plus célèbres sportifs de la planète et leurs supporters, cela rapporte de l’argent. Et lorsqu’il s’agit du sport roi, le football, les retombées peuvent rapidement atteindre une somme vertigineuse.

L’Euro 2016 de football organisé de juin à juillet a ainsi rapporté 1,22 milliard d’euros à la France. Le tout pour un investissement public qui s’est élevé à 200 millions, pour la construction et la rénovation des stades, ainsi que la sécurité de l’espace public (le reste des coûts ayant été pris en charge par l’UEFA - organisateur de l’évènement - et des fonds privés). Dans le détail, l’impact financier de la compétition est de 625,8 millions d’euros pour le tourisme (hôtel, restauration…) et 596 millions pour le volet organisation (dépenses organisationnelles, sponsors, dépenses des équipes nationales…).

Voir aussi

Chaque ville organisatrice touche sa part du butin

L’étude, conjointement menée par l’organisme Keneo et le centre de droit et d’économie du sport de Limoges pour le ministère des Sports, révèle que 613.000 supporters étrangers sont restés 7,9 jours en France pour dépenser 154 euros en moyenne par journée. D’après les experts, 35% des dépenses des visiteurs ont été consacrées au logement, 30% à la restauration, 15% aux transports et 20% aux visites et au shopping divers. 

Les dix villes hôtes de la compétition ont logiquement bénéficié de ces revenus. Par exemple, Lille aurait atteint 143 millions de retombées, pour six rencontres organisées. Un chiffre basé sur la division des 1,22 milliards par le nombre de matchs de la compétition (51). Chaque match aurait donc rapporté 24 millions d’euros en moyenne.

Selon l’étude, l’organisation de l’Euro 2016 équivaut à un accroissement de l’activité française de 116,75 mois travaillés sur l’année.

Voir aussi

Voir aussi

En vidéo

Téléfoot, l’After - Et si... L'Equipe de France avait gagné l'Euro 2016 ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter