La CGT en perte de vitesse dans la chronique éco d'Isabelle Gounin

DirectLCI
La CGT serait en perte de vitesse et pourrait se faire dépasser par la CFDT, plus réformiste, estime Isabelle Gounin. Avec 670.000 adhérents, la CGT devrait rester en première place dans la fonction publique, mais perdre sa première place dans le privé. Philippe Martinez ne devrait pas être inquiété par cette perte de vitesse aux prochaines élections mais il devra changer sa stratégie s'il veut inverser la tendance. Aujourd'hui, seulement 27% des Français font confiance aux syndicats.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter