La compagnie maritime française MyFerryLink va pouvoir lever l'ancre

ECONOMIE
DirectLCI
La compagnie maritime française MyFerryLink a remporté vendredi son bras de faire avec les autorités de la concurrence du Royaume-Uni qui lui avait interdit de desservir Douvres depuis Calais. La cour d'appel britannique a donné raison à la société française, qui va pouvoir reprendre ses traversées.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter