La consommation des ménages en baisse pour le quatrième mois consécutif

ÉCONOMIE
INDICES – Les ménages ont continué de moins dépensé en juillet pour le quatrième mois consécutif. Depuis avril, le repli est notable mais le niveau général de dépenses reste malgré tout élevé.

La consommation des ménages toujours à la peine. En juillet, les dépenses de consommation des ménages en biens a diminué de 0,2%, selon les chiffres de l'Insee publiés mercredi. Une baisse qui s’explique notamment par le fort recul des achats en automobiles et en biens  d‘équipement des logements. Il s’agit surtout du quatrième mois de baisse consécutif après notamment -0,8% en juin. 


Il faut remonter à  début 2014 pour connaître une baisse successive de la consommation des ménages de plus de quatre mois. Notable donc, ce net coup de frein intervient néanmoins dans un contexte différent d’il y a deux ans et demi, où le niveau général des dépenses des ménages étaient au plus bas. Le repli de ces derniers mois intervient, lui, après le redressement de la consommation notamment depuis la fin de l’année dernière. Malgré ce nouveau mois de baisse, les ménages ont en effet dépensé 43,755 milliards d’euros en juillet, soit parmi ses niveaux les plus élevés depuis la crise.

Les ventes automobiles continuent de baisser

Dans le détail, les dépenses en bien durable accusent le coup en juillet (-2,2%), plombées par les achats de biens d’équipement du logement (-3,1%), notamment les téléviseurs qui subissent  le contrecoup de l’Euro de football. A la peine également, les achats d’automobiles (-1,9%) qui enregistrent un quatrième mois de baisse consécutif.


La baisse des dépenses de consommation des ménages est atténuée néanmoins en juillet par les achats des autres biens fabriqués (+0,5%), notamment les parfums, les dépenses en carburants et plus modérément la consommation de produits alimentaires.


Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter