La corse, un paradis fiscal ?

DirectLCI
JT 20H - Faibles TVA sur les cigarettes, l'alcool, absences de taxes en tout genre ou peu de contrôles des impôts... Dans un référé publié lundi 12 septembre à l’adresse du ministre des Finances, la Cour des comptes a constaté qu’en Corse perdurent "des pratiques dérogatoires" précisant "dépourvues de tout fondement légal". Conséquence : le principe de l’égalité devant l’impôt ne serait pas respecter sur l'île de Beauté. Au total, 78 millions de manque à gagner pour l'État.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter