La privatisation de l'aéroport de Toulouse-Blagnac tombe à l'eau

DirectLCI
L'ECO - L'Etat a renoncé a vendre sa part restante du capital de l'aéroport de Toulouse-Blagnac à un groupe chinois.

L'Etat, qui possède une part de 10,01% du capital de l'aéroport de Toulouse-Blagnac, a annoncé qu'il ne la vendrait pas à l'actionnaire privé majoritaire Casil Europe. En effet, ce dernier possède déjà les 49,99% des actions depuis le mois d'avril 2015 et attendait cette vente pour privatiser le troisième aéroport régional de France. Pourquoi le gouvernement a-t-il renoncé à ce projet ? Quid des autres actionnaires ?

Ce mardi 27 février 2018, Claire Fournier, dans sa chronique "L'éco", nous parle de l'aéroport de Toulouse-Blaignac. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 27/02/2018 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Matinale

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter