La RATP bientôt soumise à la concurrence

La RATP bientôt soumise à la concurrence

L'ECO - La RATP ne sera bientôt plus le seul acteur du transport public francilien. Ce dernier va s'ouvrir à la concurrence d'ici cinq ans.

La RATP ne soufflera bientôt plus seule le chaud et le froid sur le transport public francilien. Bruxelles a demandé à ce que le marché des bus s'ouvre en Île-de-France. Il concernera 350 lignes ainsi que 16 000 salariés. Comme ce sera le cas pour la SNCF qui ouvrira ses lignes de trains régionaux à la concurrence au courant de décembre 2019. Les usagers espèrent qu'avec cette action, les prix des tickets vont baisser. 

Même si cette ouverture à la concurrence n'aura lieu que dans cinq ans, la proposition risque de se retrouver dans le projet de loi sur la mobilité, discuté en Conseil des ministres dès le mois prochain. Faut-il s'attendre alors à une grogne du personnel de la RATP et des syndicats ?

Ce jeudi 6 septembre 2018, Claire Fournier, dans sa chronique "L'éco", nous parle de l'ouverture à la concurrence de la RATP d'ici cinq ans. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 06/09/2018 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Toute l'info sur

La Matinale

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Inde : 261.500 nouveaux cas de Covid en 24 heures

Un rassemblement devant le ministère de la Santé pour dénoncer les suicides de cinq internes en médecine

Une troisième dose de Pfizer "probablement" nécessaire : la mise au point de Gérald Kierzek

L'image de la cérémonie : la reine Elizabeth II se recueille devant le cercueil de son mari Philip

VIDÉO - "The Voice" : Jim Bauer a mis K.O. les coachs avec une audacieuse reprise de "Tata Yoyo"

Lire et commenter