La reconversion professionnelle est-elle la solution pour réaliser des projets ?

COACHING
DirectLCI
CARRIÈRE - Murielle Pénicaud a exprimé le souhait de donner aux travailleurs l'envie de faire des projets. Pour atteindre cet objectif, beaucoup de nos compatriotes optent pour une reconversion professionnelle.

Selon l'estimation de l'Insee publiée ce vendredi 27 avril, la croissance a atteint 0,3% entre janvier et mars. La ministre du Travail souhaiterait transformer cette hausse du PIB en emplois, en s'appuyant sur sa réforme de la formation professionnelle. Plus précisément, Muriel Pénicaud a dit vouloir donner aux salariés l'envie d'avoir des projets. Dans cette optique, certains travailleurs passent parfois par la reconversion.

C'est le cas de Florence qui a quitté son poste de directrice de communication pour commencer une formation à plein temps anglais et numérique. Un risque à prendre pour développer une nouvelle carrière professionnelle. Thierry, lui, a démissionné il y a quatre ans de son poste de responsable logistique rémunéré 3500 euros net par mois pour devenir rémouleur. Il a ouvert son entreprise d’affûtage de couteaux et ciseaux où il touche 1500 euros net par mois. Ce qui l'a aidé, explique-t-il, c'est de pouvoir faire une rupture conventionnelle et ainsi toucher le chômage. A l'avenir, les salariés qui démissionnent après au moins 5 ans de CDI devraient bénéficier également des allocations chômage.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

LE WE 20H

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter