La réforme de la PAC inquiète les petits éleveurs

ECONOMIE
DirectLCI
La nouvelle réforme de la PAC pourra pénaliser les petites exploitations. Aujourd'hui, un éleveur qui possède 3 vaches minimum peut prétendre à des subventions européennes. Avec la réforme, le quota minimum passerait à 10 voire 30 têtes. Une mesure discriminatoire selon les éleveurs qui s'inquiètent pour leur avenir professionnel.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter