Laurence Parisot s'explique sur son tweet comparant le SMIC jeune à de l'esclavage

DirectLCI
Laurence Parisot, ancienne présidente du Medef, est revenu sur son tweet comparant le SMIC jeune à de l'esclavage. Elle estime être " très choquée de l'absence de considération, de respect qu'il existe dans notre pays à l'égard des jeunes générations". Ave ce SMIC, "on va considérer qu'il y a deux types de Français" a-t-elle affirmé.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter