Le compte personnel de formation expliqué en deux minutes

ECONOMIE
DirectLCI
La formation professionnelle en France coûte 32 milliards d'euros par an et n'est pas toujours très efficace. Dès ce lundi, un nouveau dispositif, le compte personnel de formation (CPF) remplacera l’actuel droit individuel à la formation (DIF). Le but est de permettre à ceux qui ont le plus besoin, notamment les chômeurs et personnes peu qualifiées, de se former gratuitement. Les fonctionnaires et les travailleurs indépendants ne sont pas concernés par la nouvelle mesure.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter