Le conflit SeaFrance s'achève avec la signature d'un protocole d'accord

DirectLCI
Un accord prévoyant la reprise de 402 des 487 salariés de la Scop SeaFrance, placée en liquidation judiciaire, a été trouvé lundi au terme de huit heures de négociation au ministère, et marque la fin d'un long feuilleton avec MyFerryLink.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter