Le constructeur automobile PSA dit au revoir à l'Iran

Le constructeur automobile PSA dit au revoir à l'Iran

LE CHIFFRE ECO - Face au blocage américain sur l'Iran, PSA est contraint de se retirer de ce marché pourtant prometteur dès le mois d'août.

PSA a fabriqué et vendu 444 600 véhicules en Iran en 2017. Pourtant, dès le mois d'août, le constructeur français devra se passer de ce marché prometteur, qui est son premier en volume devant la Chine. En effet, le groupe automobile a préféré se conformer aux exigences américaines plutôt que de payer de lourdes sanctions financières. Quels sont les enjeux de ce retrait ? Quid des autres groupes qui ont quitté l'Iran avant PSA ?

Ce mardi 5 juin 2018, Claire Fournier, dans sa chronique "Le chiffre éco", nous parle du départ de PSA de l'Iran à cause du blocage américain. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 06/06/2018 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Toute l'info sur

La Matinale

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

EN DIRECT - Vaccination contre le Covid-19 : près de 6 millions de doses administrées en France

La mort d'Olivier Dassault complique un peu plus la succession à la tête de l'entreprise familiale

Covid-19 : aux États-Unis, les personnes vaccinées peuvent se réunir sans masque

La vaccination obligatoire des soignants "reste une possibilité", rappelle Gabriel Attal

Lire et commenter