Le gouvernement s'offre un droit de veto sur les investissements étrangers

ECONOMIE
DirectLCI
L'Etat pourra désormais s'opposer à l'entrée au capital d'une grande entreprise française d'investisseurs étrangers. En plein affaire du rachat d'une branche d'Alstom, le gouvernement a publié mercredi un décret qui soumet ces investissements à l'autorisation préalable de l'Etat dans certains secteurs.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter