Le Medef et la CFDT unissent leur voix pour appeler au sursaut vaccinal des salariés

Le Medef et la CFDT unissent leur voix pour appeler au sursaut vaccinal des salariés

VACCIN AU TRAVAIL - Face à l'épidémie, le Medef et la CFDT ont uni leur voix ce dimanche pour exhorter les salariés à se faire vacciner.

Le patron des patrons et le secrétaire général de la CFDT qui parlent d'une même voix. Le fait est rare. Mais face à la crise sanitaire, et la crainte d'une quatrième vague à la rentrée, Geoffroy Roux de Bézieux et Laurent Berger ont pris la plume pour appeler les salariés français à un sursaut. "La reprise économique, la relance de l’emploi ne pourront se faire qu’à la condition d’une vaccination massive de nos concitoyens", écrivent-il dans une tribune publiée par le JDD ce dimanche. 

Avec environ 200.000 primo-vaccination réalisées chaque jour, la campagne vaccinale s'essouffle en effet quand la croissance du nombre de nouveaux cas reprend dans le pays depuis six jours.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Un acte d’engagement individuel tout autant qu’une démarche de responsabilité.- Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, et Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef

Les deux leaders syndicaux, qui avaient déjà "attiré l'attention de l'opinion publique sur la nécessité d'accélérer la vaccination" au moment où il y avait des retards de livraison, appellent "tous les chefs d’entreprise à faire le maximum de pédagogie auprès de leurs salariés pour les informer, et donc les rassurer, et faciliter la vaccination sur le temps de travail". Ils demandent également aux salariés de "passer à l’acte et à prendre rendez-vous".

"Que l’on soit dans un bureau, dans un atelier, en contact avec le public, des clients, la vaccination est la seule manière de retrouver le contact humain, l’échange, le partage, en somme de retrouver une forme de liberté à laquelle nous sommes attachés", insistent Laurent Berger et Geoffroy Roux de Bézieux dans le JDD. Pour eux, la vaccination est "un acte d’engagement individuel tout autant qu’une démarche de responsabilité".

Lire aussi

Samedi dans les colonnes du Parisien, le ministre de l'Économie appelait aussi à un sursaut des Français pour faire redémarrer l'économie. "Nous sommes une nation, avec une responsabilité collective, pas une somme d’individus isolés où chacun vivrait sa vie de son côté. La vaccination fait partie de cette responsabilité collective", faisait-il remarquer, insistant sur le fait que "notre croissance dépendra de la vaccination".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

EN DIRECT - Covid-19 : "Il n'y a pas de décrue globale de l'épidémie mais nous avons des raisons d'être optimiste", assure Gabriel Attal

"Plus de 50% de la viande consommée en France" est-elle halal ?

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.