Le mot de l'éco #9 : la baisse du déficit public, c'est grâce aux impôts !

DirectLCI
DÉCRYPTAGE - Chaque semaine, François-Xavier Piétri analyse en vidéo une question ou un phénomène économique. Aujourd'hui, il s'intéresse au véritable moteur de la baisse du déficit français, passé sous la barre des 3 % du PIB : les impôts, qui eux n'ont jamais été aussi élevés.

Cocorico, la France est dans les clous ! Pour la première fois depuis 10 ans, le déficit est passé sous la barre des 3 % du PIB. Exactement, à 2,6 % l’an dernier.  Serait-on devenu plus vertueux ? Et bien non. En réalité, si on est dans les clous, c’est grâce aux impôts qui n’ont jamais été aussi élevés en France. Les prélèvements obligatoires ont atteint 45,4 % du PIB, du jamais vu ! Grace à la croissance, les recettes fiscales ont augmenté de 47 milliards d’euros. Le problème, c’est qu’on en a pas profité pour baisser les impôts ou diminuer nos dépenses publiques. Au contraire. Résultat : c’est la dette qui augmente, à 33.000 euros par Français !

Chaque semaine sur LCI et LCI.fr, François-Xavier Pietri revient sur un concept économique qui a agité le débat public. Une approche ludique avec des thèmes au plus proche des préoccupations des Français. Notre spécialiste éco s’attache à rendre accessibles des problématiques parfois complexes. Chiffres et infographies à l’appui. Un credo : aller au-delà des mots et des discours officiels pour saisir toutes les subtilités d’une question qui agite le débat public.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le mot de l'éco

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter