Le mot de l'éco #9 : la baisse du déficit public, c'est grâce aux impôts !

Le mot de l'éco #9 : la baisse du déficit public, c'est grâce aux impôts !

DÉCRYPTAGE - Chaque semaine, François-Xavier Piétri analyse en vidéo une question ou un phénomène économique. Aujourd'hui, il s'intéresse au véritable moteur de la baisse du déficit français, passé sous la barre des 3 % du PIB : les impôts, qui eux n'ont jamais été aussi élevés.

Cocorico, la France est dans les clous ! Pour la première fois depuis 10 ans, le déficit est passé sous la barre des 3 % du PIB. Exactement, à 2,6 % l’an dernier.  Serait-on devenu plus vertueux ? Et bien non. En réalité, si on est dans les clous, c’est grâce aux impôts qui n’ont jamais été aussi élevés en France. Les prélèvements obligatoires ont atteint 45,4 % du PIB, du jamais vu ! Grace à la croissance, les recettes fiscales ont augmenté de 47 milliards d’euros. Le problème, c’est qu’on en a pas profité pour baisser les impôts ou diminuer nos dépenses publiques. Au contraire. Résultat : c’est la dette qui augmente, à 33.000 euros par Français !

Toute l'info sur

Le mot de l'éco

Lire aussi

Chaque semaine sur LCI et LCI.fr, François-Xavier Pietri revient sur un concept économique qui a agité le débat public. Une approche ludique avec des thèmes au plus proche des préoccupations des Français. Notre spécialiste éco s’attache à rendre accessibles des problématiques parfois complexes. Chiffres et infographies à l’appui. Un credo : aller au-delà des mots et des discours officiels pour saisir toutes les subtilités d’une question qui agite le débat public.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - L'insuffisance de la vaccination et du dépistage est un "cocktail toxique", selon l'OMS

"Un provocateur à la Donald Trump" : la candidature d'Eric Zemmour vue par la presse anglo-saxonne

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.