Le mot de l'éco #4 : les maires prêts à tout pour trouver de nouvelles recettes

ECONOMIE
DirectLCI
DÉCRYPTAGE - Chaque semaine, François-Xavier Piétri analyse en vidéo une question ou un phénomène économique. Aujourd'hui, retour sur la nouvelle marotte des maires : taxer à tours de bras.

La taxe sur les résidences secondaires a flambé dans les villes des bords de mer et à Paris. L’objectif affiché : lutter contre le rush des locations Airbnb. Mais il y a une autre raison inavouée : trouver de nouvelles recettes fiscales pour compenser la disparition prévue de la taxe d’habitation. Du coup, les maires rivalisent d’imagination : les tarifs de stationnement flambent, les amendes explosent, et certains élus aimeraient bien voir augmenter la taxe sur les logements vides ou la taxe foncière. Tout, plutôt que réaliser des économies, alors qu’en 15 ans, les effectifs des collectivités locales ont grimpé de 30%, deux fois plus vite que l’ensemble de la fonction publique...

Chaque semaine sur LCI et LCI.fr, François-Xavier Pietri revient sur un concept économique qui a agité le débat public. Une approche ludique avec des thèmes au plus proche des préoccupations des Français. Notre spécialiste éco s’attache à rendre accessibles des problématiques parfois complexes. Chiffres et infographies à l’appui. Un credo : aller au-delà des mots et des discours officiels pour saisir toutes les subtilités d’une question qui agite le débat public.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le mot de l'éco

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter