Le plan d'action de la SNCF pour lutter contre la fraude

DirectLCI
Titres de transports non validés, mauvaises zones… Chaque année, la fraude coûte 300 millions d'euros à la compagnie nationale. Elle a ainsi décidé de mieux cibler les contrôles. Et envisage d'augmenter le montant des amendes, notamment dans les TER.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter