Le ras-le-bol fiscal, maître-mot en 2013

Le ras-le-bol fiscal, maître-mot en 2013
ÉCONOMIE

"Les impôts sont devenus lourds, trop lourds", a déclaré mardi François Hollande lors de ses vœux à la nation. Une façon de reprendre l'expression de ras-le-bol fiscal, que Pierre Moscovici avait déjà utilisé. Un ras-le-bol qui s'est exprimé tout au long de l'année 2013, notamment avec les mouvements des "Bonnets rouges" ou des "Pigeons".
Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent