Le sauvetage de PSA passera par l’Etat et la Chine

ÉCONOMIE

L’Etat français et le constructeur chinois Dongfeng sont entrés officiellement au capital de PSA Peugeot-Citroën. Ce montage financier est censé sauver l’entreprise familiale. Pour relancer les ventes, le patron de PSA espère construire des voitures low cost.
Lire et commenter