Les industriels de l'agroalimentaire, victimes de la grève à la SNCF

ECONOMIE
DirectLCI
JT 13H - Le secteur de l'agroalimentaire s'inquiète particulièrement des surcoûts engendrés par la grève à la SNCF.

Alors que les cheminots entament leur dixième jour de grève, les négociations avec le gouvernement sont au point mort. Face à l'absence de trains de fret, les coopératives doivent utiliser des camions pour assurer la livraison de leurs marchandises. En effet, il faut compter 45 camions pour remplacer un train de céréales. Or, le transport par la route coûte beaucoup plus cher que le fret ferroviaire. De plus, il est difficile de trouver des camions disponibles.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 24/04/2018 présenté par Jacques Legros sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 24 avril 2018 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 13h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter