Les salariés de Seita se sentent "lourdés comme des vieilles chaussettes"

DirectLCI
Le fabricant de cigarettes Seita, filiale du britannique Imperial Tobacco, a annoncé mardi son projet de fermer l'usine de Nantes qui emploie 327 salariés. Ils ont exprimé leur amertume au micro de LCI.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter