Loi Macron : la grogne des auto-écoles, la profession n'a pas été entendue

DirectLCI
Mardi, le Premier ministre Manuel Valls a eu recours au 49-3 pour faire passer la loi Macron à l'Assemblée nationale. Le texte est donc considéré comme voté, mais pas pour les auto-écoles. La grogne de la profession continue. Selon les syndicats, "la profession n'a pas été entendue".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter