Ca ne vous saute peut-être pas aux yeux mais cette image est historique !

Pour la première fois depuis... 1947, les leaders de la CGT et de FO tenaient un meeting commun ce mercredi soir à Nantes. Philippe Martinez et Jean-Claude Mailly sont vent debout contre la loi Travail, définitivement adoptée en juillet dernier.

Philippe Martinez (CGT) et Jean-Claude Mailly (FO), côte à côte  pour afficher leur hostilité commune à la loi Travail lors d'un meeting à Nantes. Cela signe le top départ de la rentrée sociale, marquant, après les manifestations du printemps, une nouvelle phase de la contestation contre cette loi promulguée le 8 août. 

Le chewing-gum qui colle aux baskets du gouvernementJean-Claude Mailly (FO)

"Nous avions promis au président de la République de nous retrouver après les congés (...). Nous sommes bel et bien là", a déclaré Philippe Martinez. "Un mauvais projet de loi au printemps reste une mauvaise loi à l'automne et c'est pourquoi nous demandons son abrogation". 


"Ce n'est pas parce qu'une loi est publiée au Journal Officiel que, du jour au lendemain, c'est devenu une bonne loi. Les problèmes de fond demeurent", a renchéri Jean-Claude Mailly, promettant de "maintenir la pression" et de continuer à être "le chewing-gum qui colle aux baskets du gouvernement". Premier secrétaire général de FO à se rendre à la Fête de l'Huma, il y participera samedi, toujours aux côtés de Philippe Martinez, à un débat sur la loi travail. 

   

Le 15 septembre, ils marcheront à nouveau côte à côte à Paris, à l'occasion d'une nouvelle journée nationale d'actions pour réclamer l'abrogation du texte. 



Tout savoir sur

Tout savoir sur

Loi Travail

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter