Loi Travail : le pouvoir d'achat, "la principale inquiètude des chauffeurs routiers"

DirectLCI
Plus tard que les autres secteurs, les routiers se mobilisent, inquiets de la réforme des heures supplémentaires que prévoit la loi Travail. Autre crainte, le recours des patrons à une main d’œuvre bon marché venue de l'Europe de l'Est. Au total, 10 points de blocage ont été recensés, ce mardi matin, dans le Nord-Pas-de-Calais. Les précisions de notre correspondant, François Wasson.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter