Lourdes pertes pour Areva : quel avenir pour le groupe français ?

ECONOMIE
DirectLCI
Le groupe français nucléaire, Areva, a confirmé ce mercredi une perte record de presque cinq milliards d'euros pour 2014. Ces pertes pourraient entraîner des licenciements. A l'image de Manuel Valls, l’État est "pleinement engagé". Une "coopération" avec EDF pourrait bien voir le jour.

Sur le même sujet

Lire et commenter