Mégacontrat de DCNS : pourquoi l'Australie a choisi le constructeur naval militaire français

DirectLCI
CHRONIQUE ÉCO. Le constructeur naval militaire français DCNS, en concurrence avec le Japon et l'Allemagne, a décroché un contrat estimé à 50 milliards de dollars australiens, soit 34,3 milliards d’euros. Isabelle Gounin, chef du service économie à LCI, a détaillé ce mégacontrat de 12 sous-marins militaires. La France a donné des garanties à l'Australie sur le plan des emplois et sur la durée de la coopération.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter