Mr Bricolage va fermer 17 magasins en France : 238 postes en danger

Mr Bricolage va fermer 17 magasins en France : 238 postes en danger

SOCIAL - Confronté à des pertes récurrentes depuis 2010, Mr Bricolage, numéro trois du bricolage en France, a décidé de se séparer d'une partie de ses magasins. 17 établissements vont fermer en 2017.

Mr Bricolage, la chaîne qui vend des produits de quincaillerie, de décoration ou de jardinage, va mal. Confrontée à des pertes régulières, elle mise sur un vaste plan stratégique pour se relancer. Et cela passe notamment par la fermeture de 17 établissements en difficultés, principalement situés dans des zones rurales, et la suppression de 238 postes.

Le groupe, qui dessert au total 832 magasins dans le monde, souhaite se recentrer sur son activité de services aux établissements vendant ses produits et prévoit de se désengager de ses 87 magasins en France, selon un  communiqué diffusé ce mercredi.  Aussi, outre la fermeture en 2017 de 17 magasins estimés "dans une situation critique", Mr Bricolage prévoit la cession "en l'état" d'une trentaine de magasins dans les deux ans.

Des pertes de 12 millions d'euros en 2015

Arrivé le 1er mars 2016 à la tête de l'entreprise, après vingt-cinq ans passés chez Castorama, Christophe Mistou a commencé par un audit des magasins. "Depuis 2010, le résultat opérationnel s'est creusé jusqu'a être négatif de 12 millions d'euros en 2015 pour un chiffre d'affaires de 332 millions d'euros, ce qui a pesé sur le bénéfice du groupe", a-t-il expliqué assurant que "le redimensionnement du parc de magasins est la condition nécessaire pour poursuivre le développement de l'enseigne en France et à l'étranger".

Après avoir repoussé les avances de ses concurrents britannique Kingfisher et français Bricorama, le groupe avait déjà engagé en septembre 2015 des mesures d'économies.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

    EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : "Le temps joue contre nous", prévient le chef des pompiers du Var

    Télétravail : Élisabeth Borne annonce un objectif de "5000 contrôles par mois" dans les entreprises

    EN DIRECT - Covid-19 : Noël sans jauge, "c'est notre cap, notre objectif", assure Gabriel Attal

    VIDÉO - Fermeture des discothèques : le monde de la nuit entre colère et incompréhension

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.