Négociations de la dernière chance pour Ascometal

ÉCONOMIE
DirectLCI
Sur le site de Valdunes à Lefrinckouke, 550 salariés sont dans l'incertitude. Sans accord entre l'actionnaire américain et les créanciers, le groupe pourrait être mis en redressement judiciaire.

Sur le même sujet

Lire et commenter