Nissan réclame une égalité de pouvoir avec Renault

ECONOMIE
DirectLCI
Le constructeur japonais Nissan ne veut plus de l'accord de prédominance de Renault dans l'alliance Renault-Nissan et réclame une augmentation de 25-35% dans le capital de Renault pour rétablir l'égalité.

Sur le même sujet

Lire et commenter