Nouvelle compagnie d'Air France : oui aux emplois, "mais pas à n'importe quel prix", insistent les syndicats

ECONOMIE
DirectLCI
EMPLOI - Après l'annonce de la nouvelle compagnie d'Air France, les syndicats restent prudents : en effet, la direction vient d'annoncer que les stewards et hôtesses de l'air seront moins bien rémunérés que leurs pairs.

Le lancement de la nouvelle compagnie d'Air France ne réjouit pas tout le monde. Si le projet intitulé "Boost" va créer de l'emploi dans l'Hexagone, les syndicats tirent la sonnette d'alarme. Plus compétitive, elle a pour but de faire face aux compagnies low-cost des pays du Golfe. "Nous créons une compagnie qui a un produit qui correspond plus ou moins à Air France, avec une structure de coût sensiblement inférieure et qui nous permet de lutter contre cette concurrence", a expliqué Jean-Marc Janaillac, PDG de la compagnie aérienne. 


Des pilotes volontaires seront recrutés parmi le staff d'Air France. Les stewarts et hôtesses, eux, seront issus de l'extérieur et toucheront un salaire inférieur à leurs pairs...  Ce qui inquiète les syndicats, comme ils l'expliquent au micro de LCI.

Il est inconcevable qu'un salarié qui fait le même travail touche moins d'argentMiguel Fortea, CGT

"L'embauche pour l'emploi français est toujours une bonne nouvelle, mais pas à n'importe quel prix", explique Christophe Pillet du syndicat SNPNC d'Air France. Pour le membre de la CGT de la compagnie Miguel Fortea, cet écart de rémunération est anormal. "Pour nous il est inconcevable qu'un salarié qui fait le même travail touche moins d'argent, et cela dans des conditions de travail beaucoup plus drastiques."


La nouvelle compagnie ne représentera qu'une petite partie de l'activité du groupe, qui devrait compter en 2020 une flotte

de 435 appareils hors avions régionaux. L'objectif est de réaliser un chiffre d'affaires d'environ 28 milliards d'euros contre 26 milliards en 2015 et transporter 100 millions de passagers contre 91 millions actuellement.

Lire aussi

En vidéo

Nouveau plan de vol chez Air France avec le lancement d’une nouvelle compagnie à bas prix

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter