Orange veut désamorcer la polémique sur le boycott d'Israël

ÉCONOMIE

OEIL DU WEB. Il y a dix jours, le patron d'Orange, Stéphane Richard, avait déclaré lors d'une visite au Caire qu'il envisageait de rompre son contrat avec l'opérateur israélien Partenr, qui exploite la marque d'Orange. Une phrase qui avait fait polémique, et qui a obligé le patron du groupe de télécommunications à se à Tel-Aviv pour désamorcer la situation.
Lire et commenter