"Panama Papers" : la France réinscrit le Panama sur la liste des paradis fiscaux

ÉCONOMIE
DirectLCI
ÉCONOMIE - Cette annonce de Bercy intervient alors que le Panama a annoncé, dans la foulée, qu'il collaborerait avec la France sur le blanchiment d'argent.

Bercy a annoncé vendredi avoir réinscrit le Panama sur sa liste des paradis fiscaux, après les révélations faites dans le cadre du scandale des "Panama Papers", en arguant que cet État ne transmettait toujours pas les renseignements nécessaires à l’application de la législation.

Par un arrêté, le ministre des Finances Michel Sapin et le secrétaire d’État au Budget Christian Eckert "ont ajouté le Panama à la liste pour 2016 des États et territoires non coopératifs (ETNC)", indique le ministère des Finances dans un communiqué.

La Panama s'engage à collaborer sur le blanchiment d'argent 

Face aux demandes répétées d'informations des autorités françaises, le Panama a annoncé vendredi qu'il "s'engage à collaborer" avec la France pour la lutte contre le blanchiment d'argent et l'évasion fiscale. Ce petit pays d'Amérique centrale est considéré comme un "bastion" de l'évasion fiscale dans le monde. 

A LIRE AUSSI >> "Panama Papers" : tout ce que l'on sait jusque-là

Lire et commenter