Philharmonie de Paris : "En période de crise, c'est une sacrée fausse note", estime l'éditorialiste Kessler

Philharmonie de Paris : "En période de crise, c'est une sacrée fausse note", estime l'éditorialiste Kessler

La Philharmonie de Paris ouvre ses portes mercredi soir et sera inaugurée par le président Hollande. Cette salle de 2.400 places aura vu coût exploser pour atteindre 400 millions d'euros. "En période de crise, c'est une sacrée fausse note", selon l'éditorialiste de LCI Emmanuel Kessler.

Les articles les plus lus

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination ouverte à tous les plus de 55 ans lundi, annonce Véran

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

Pourquoi le Chili se reconfine-t-il alors qu'il est le 3e pays le plus vacciné au monde ?

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Lire et commenter