Pour féminiser les directions d'entreprises, la France en route vers les quotas

Pour féminiser les directions d'entreprises, la France en route vers les quotas

EMPOWERMENT - Les députés ont voté ce mercredi une proposition de loi visant à imposer aux entreprises une présence plus importante de femmes aux postes de direction.

Afin d'atteindre une égalité économique et professionnelle réelle entre les femmes et les hommes, l'Assemblée nationale a voté ce mercredi 12 mai la proposition de loi Rixain-Castaner visant à imposer des quotas de femmes aux postes de direction. Objectif ? Retrouver dans les grandes entreprises de plus de 1000 salariés une proportion d'au moins 30% de femmes chez les cadres dirigeants et membres des instances dirigeantes en 2027. Un chiffre qui devra grimper à 40% en 2030. 

Toute l'info sur

Le 20h

Examiné en première lecture, le texte a été adopté à l'unanimité des 61 votes exprimés. Mais doit maintenant être transmis au Sénat en vue d'aboutir d'ici à la fin de l'année. "Le quota suscite parfois des inquiétudes, mais il est nécessaire" pour "rattraper un retard lié à des inégalités profondément enracinées dans les mentalités", a commenté Elisabeth Moreno, ministre chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, dépeignant dans l'hémicycle "une société qui demeure à maints égards patriarcale, sexiste et discriminante".

Concrètement, les entreprises devront publier "chaque année les écarts éventuels de représentation" entre les femmes et les hommes "parmi les cadres dirigeants" afin d'être conforme à la règle de 40% de cadres dirigeantes en 2030 dernier délai. Sous peine de se voir "appliquer une pénalité financière", plafonnée à 1% de la masse salariale. 

Avant une éventuelle sanction, l'inspection du travail tiendra compte du volontarisme des entreprises et de leurs secteurs d'activité, car certains - comme le BTP, l'ingénierie ou encore les énergies renouvelables - sont particulièrement masculinisés. Opérer cette mutation leur prendra donc plus de temps. 

Un cercle vertueux

De rares entreprises entrent déjà dans les clous. C'est notamment le cas de l'usine de fabrication d'emballage Posson Packaging. Alors que 70% de son personnel est composé d'hommes, c'est une femme qui est à la tête des équipes depuis sept ans. "Que ce soit un homme ou une femme qui impose la règle de sécurité à respecter, il faut savoir s'imposer", explique Cécile Bodinier, directrice de la production, au micro de TF1. "Et ce n'est pas plus difficile pour une femme." 

Si elle gagné en assurance au fil des années, Cécile Bodinier reconnaît avoir hésité longtemps avant d'accepter de telles responsabilités. Car avant elle, c'est un homme qui dirigeait les équipes. Depuis, l'ambiance a bien changé et cela semble ravir les salariés. "Il y a plus de dialogue", se réjouit l'un d'eux. "On est plus à l'écoute des uns, des autres." 

Dans ces entreprises où la parité est respectée, un cercle vertueux se met en place. "Les femmes perçoivent qu'elles pourront avoir accès à des postes clés. Et ça, c'est très important dans un projet de carrière et dans un projet d'évolution", note Aurélie Gaudillère, présidente d'Enerlis, une autre entreprise en avance en matière d’égalité femmes-hommes au travail.

Pour l'heure, ces sociétés restent toutefois des exceptions en France, avec seulement 20% des postes de dirigeants occupés par des femmes. Féminiser l'ensemble des secteurs d'activités est donc l'un des enjeux majeurs des décennies à venir, selon la présidente de Posson Packaging. "Les femmes aiment le partage de prise de décision. En ce sens elles font avancer plus vite les hommes et les femmes qu'elles gouvernent à l'intérieur de l'entreprise", affirme Sylvie Casenave-Péré.

Lire aussi

Un nouveau défi à relever, dix ans après l'adoption de la loi Copé-Zimmermann qui avait imposé aux entreprises un premier quota : 40% de femmes en conseils d'administration. Un objectif atteint puisque 43,6% des sièges d'administrateurs étaient occupés par des femmes en 2019 au sein des 120 plus grandes sociétés cotées en Bourse, contre 26% en 2013. 

L'économie vous intéresse ? Alors découvrez le podcast de l'émission "Perri Scope"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée :

Sur APPLE PODCAST 

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY

Tous les jours, Pascal Perri reçoit les meilleurs experts, économistes, chefs d'entreprise, représentants du monde du travail pour des conversations économiques éclairées et des échanges respectueux mais sans concession.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Angleterre : dépassé par le variant Delta, Boris Johnson décale d'un mois le déconfinement

Bac : diplômé à 13 ans en 2015, que devient Pierre-Antoine ?

Que se passe-t-il à la centrale nucléaire de Taishan, en Chine ?

EN DIRECT - Covid-19 : 63 décès en 24 heures, la pression sur l'hôpital poursuit sa décrue

VIDÉO - Mila dans Sept à Huit : "Peut-être que je serai morte dans cinq ans"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.