Pour la CGT, le travail de nuit prévu par la loi Macron a pour but de "tuer la concurrence"

ECONOMIE
DirectLCI
Karl Ghazi, secrétaire général de la CGT Commerces Paris, détaille les contreparties du travail de nuit prévues par la loi Macron. Pour lui, elles ne peuvent pas être rentables et mèneront inévitablement à la suppression de la concurrence des petits commerces.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter